Cuba!

650 nautiques nous séparent de Cuba et nous mettons 6 jours pour atteindre Santiago de Cuba.

La traversée est idyllique ; peu de houle, ciel clair et la lune pour nous éclairer chaque soir. On a même pu prendre nos repas à table pour la première fois en mer depuis notre départ et jouer aux cartes ! Seule ombre au tableau, le vent manque et nous consommons pas mal de gazole. Une halte express en République Dominicaine pour refaire le plein de Gazole nous coûte les formalités d’entrée du pays et nous allège de 120€ (bakchich compris) ! Nous sommes ravis ! Cela ne nous donne pas envie d’y retourner (sachant que l’on devrait payer une seconde fois) !!!

Nous entrons dans la baie de Santiago et retrouvons « Embellie » et son équipage que nous n’avions pas vu depuis le Cap Vert !

Santiago (2)

Nous séjournerons un peu plus d’une semaine à Santiago de Cuba. Les formalités d’entrée diffèrent des autres pays et nous prennent environ 2h entre l’attente, la visite d’un médecin (prise de température) et les formulaires improbables à remplir (quantité d’œufs à bord, litres de lait, kilos de pâtes et riz, etc…). Notre téléphone Iridium et notre drone sont scellés jusqu’à notre départ de Cuba ; sans oublier la fouille du bateau, mais qui, elle, a été relativement brève !

Les visites commencent et nous découvrons que Cuba diffère complétement des autres îles des Caraïbes ! Nous visitons Santiago, 2ème plus grande ville de Cuba. La ville est belle et vivante (et bruyante !). L’image que nous nous faisions de Cuba s’avère exacte ; avec ses voitures américaines hors d’âge, ses musées, sa musique, les affiches de Castro, de la révolution, tout y est. La pollution en plus ! (Le pont de Pantaï est recouvert de tâches de rouilles !). Nous en profitons pour enfin ressortir nos vélos et visitons le jolie fort d’El Murro dominant la mer à l’entrée de la baie.

Enfin, nous séjournons 2 jours à Baracoa, une petite ville du nord Est de Cuba, rempli de charme et de couleurs ! La route est chaotique ; plus de 5h mais les paysages valent le détour ! Nous empruntons la gigantesque route de la Farola (Montagnes, forêts, cascades, champs de palmiers ; une végétation dense qui nous rappelle la Dominique).

Il y a beaucoup à dire sur Cuba. En une semaine, nous n’avons pu toucher du doigt qu’une infime partie du fonctionnement de ce pays. Ce pays reste très difficile à cerner. Nous pourrions donner milles exemples de contradictions, d’éléments remarquables ou effarant mais réussir à comprendre comment fonctionne ce pays semble bien complexe. Un franco-portugais vivant à Cuba depuis 4 ans résume bien ce ressenti : « Vous ne comprendrez jamais Cuba, puisque même les Cubains ne comprennent pas ». Les discussions avec les autres plaisanciers le prouvent puisque chacun tente de donner une explication mais sans jamais pouvoir exprimer une certitude. Chacun a pu vivre Cuba à sa manière. Nous également. Nous sommes encore troublés par ce pays et son système politique, économique et culturel. Certaines rencontres et échanges sincères avec des Cubains nous ont touchés. Puis nous avons, aux vues de règles contraignantes pour les plaisanciers (nombreux mouillages interdits entre chaque ports), décidés d’écourter notre voyage à Cuba pour visiter la Jamaïque. Voila, Cuba est unique, déroutant et déstabilisant. La pauvreté et la précarité sont également différentes de ce que nous avons pu découvrir dans d’autres pays. Ici des cartes de rationnement pour les produits alimentaires existent toujours. Nous n’avons pu nous procurer de la farine, des œufs et d’autres ingrédients qu’en contrebande. La propagande qui semble ne pas toucher la population est également omniprésente : La révolution communiste est encore et toujours d’actualité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s