Martinique, Dominique, Guadeloupe

Arrivés le 14 janvier en Martinique, nous y sommes restés presque trois semaines.

Nous revoici sur le sol français, à l’anse Caritan après quatre mois d’absence ! Mouillage très agréable où l’on trouve nos premières langoustes mais trop petites pour les pêcher !

Le Marin

Direction le Marin où nous prenons la bouée de nos amis Josy et Serge afin de pouvoir effectuer des réparations sur l’inverseur. En effet la marche arrière ne passe plus à tous les coups ! Après diagnostique, le cône de l’inverseur doit être remplacé. Le SAV Beta Marine nous fait parvenir un inverseur neuf complet en moins d’une semaine ! En attendant, nous en profitons pour louer une voiture. Nous allons visiter la rhumerie Clément ! Nous sommes étonnés de la grandeur du site, son son magnifique jardin remplis de différentes espèces de palmiers et ses chais avec leurs odeurs de rhums vieux…Nous passons une après-midi sur la presqu’île de la Caravelle au vent de l’île ; en chemin, nous sentons une forte odeur de gaz, presque irrespirable, il s’agit de sargasses échouées le long de la côte. Nous visitons également la cascade du saut de gendarme, le canyon de l’Alma et la ravine Baron où nous empruntons la jolie route de la trace. Nous organisons nos journées entre les courses, les repas et jeux de sociétés avec Serge et Josy mais aussi de petites promenades entre plage et forêt. La plage des salines avec vue sur le Diamant est magnifique mais très touristique.

L’inverseur changé, nous pouvons poursuivre notre route sereinement. Nous restons deux nuits à la petite Anse d’Arlet. C’est l’un de nos mouillages préférés jusqu’à présent ! Tortues, nombreuses espèces de poissons, panorama unique avec son église vue sur mer au bout du ponton…Une dernière halte dans la baie de Fort de France. Mouillage surtout pratique pour prendre la navette vers Fort de France où nous passons une matinée afin de visiter la ville ; sans grand intérêt pour nous. Nous en profitons pour découvrir le musée de la savane des esclaves où nous avons été agréablement surpris par le site, qui nous a permis d’approfondir nos connaissances sur les peuples originaires de l’île et des Antilles ainsi que sur l’esclavage en Martinique.

Nous laisserons nos amis Josy et Serge et leur superbe voilier (Etap 32s) avec qui nous avons pu partager de superbes moments depuis Grenade fin Décembre !

Arrivés à la Dominique le 2 février, nous prenons une bouée à Roseau au sud-ouest de l’île. Les bouées sont payantes et appartiennent à des boys boat qui organisent également des tours afin de visiter leur île. Nous faisons appel aux services de « Sea cat » une sorte de micro entreprise. Nous sommes donc partis pour une journée à la découverte de cascades, forêts et sources d’eau chaude en compagnie d’Octavius notre guide. Nous arrivons, au bout de 45 minutes de marche dans une forêt luxuriante, à l’impressionnante cascade de « Middleham » haute de plus de 90 mètres ! Le passage de l’ouragan est encore présent sur l’île mais les Dominicains ont priorisé le tourisme en rendant praticable les sentiers de randonnées. Après une petite baignade, direction « Titou Gorges ». Nous nageons dans un cadre splendide, entre falaises et végétation. Après un pique-nique nous repartons vers la cascade de « Trafalgar ». Nous apercevons en fait deux cascades indépendantes nommées « papa et mama » ; hautes d’une cinquantaine de mètres. Nous escaladons « Papa ». Les roches sont très glissantes et l’accès n’est pas évident mais Octavius connaît parfaitement l’endroit. La grande surprise en arrivant aux ¾ de la cascade ; de petites baignoires naturelles d’eau chaude ! Indiquées nulle part, nous savourons pleinement cet instant. Paisibles, en pleine nature nous alternons entre eaux chaudes et eaux fraîches de la cascade.

Le lendemain, direction Prince Rupert bay. Eddison le boy boat nous accueille et nous propose une sortie dans la mangrove sur « l’Indian River ». Superbe promenade à la découverte de la faune et la flore de l’île ; Nous avons même pu voir certains endroits où ont été tournées des scènes de Pirate des Caraïbes ! Après-midi, pique-nique au fort Shirley, monument historique restauré dominant la baie avec vue sur la Guadeloupe.

La Guadeloupe ! Dernière escale en France avant notre retour ! Nous en profitons pour faire un dernier grand ravitaillement ! Nous attendons le frère et la belle-sœur de Damien qui nous rejoint à Pointe à pitre avec leur fille Victoire. Nous visiterons ensemble la Guadeloupe avec à la clé des nuits agitées au mouillage mêlées à la musique caribéenne ! Bref, des vacances bien mouvementées qui nous valent pas mal de changements de programme dû aux alizés assez soutenues ! Nous arpentons Basse Terre, visitons le zoo des Mamelles et le jardin botanique à Deshaie. Une pause déjeuner à la cascade aux écrevisses puis nous terminons dans les bains de source d’eau chaude de St Thomas à Bouillante aux abords d’une petite plage de cailloux où les vagues se jettent dans ces deux petites baignoires ! Entre temps, passage à l’îlet Gosier, Saint Anne avec la plage très prisée de Caravelle protégée par une barrière de corail.

Nous trouvons enfin un créneau pour partir sur Marie Galante ! Nous y séjournons 4 jours, nous restons au mouillage à St Louis. Au programme : restos, visite du village fantôme de Capesterre envahi par les Sargasses et de la distillerie Bielle (heureusement qu’il y avait la dégustation) ! Ici peu d’attractions touristiques, peu de boutiques ; ils préservent le côté sauvage et authentique !

C’est sans oublier farniente sur la belle plage Moustique à la recherche de coquillages et mouillage à l’anse canot dans une eau translucide où nous avons pu enfin ressortir notre homard gonflable au grand plaisir de Victoire !

En moins de 3 heures, vent dans le dos et une belle houle favorable nous arrivons dans la 4e plus belle baie du monde à Terre de Haut aux Saintes ! Nous arrivons à temps pour prendre l’une des dernières bouées disponibles ! Nous pensons être abrités de la houle mais nous avons passé les nuits les plus agitées depuis notre départ ! Nous sillonnons l’île principale et ses plages (Anse des figuiers, Pain de sucre, Pompierre, anse Mire et anse du Bourg) pour finalement être déçu soit par le peu de place, soit par l’envahissement des Sargasses. Contraste total avec Marie Galante ! La seule belle surprise fut la visite du fort Saint Louis qui offre une vue sur 360° imprenable sur les Saintes !

Les vacances se terminent pour certains mais continuent pour nous ; le retour sur Pointe à Pitre n’étant pas possible à cause du vent nous rejoignons le port de Rivière Sens au sud du Basse Terre. Très jolie petite marina avec des commerces de proximité et sa petite plage de sable noire familiale. Nous finissons notre séjour en Guadeloupe par une halte à la réserve Cousteau sur Pigeon Island où nous approchons de très près les poissons perroquets et enfin nous jetons l’ancre à Deshaie le temps de faire notre clearance de sortie…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s