Rétrospective Cap Vert

Nous sommes arrivés de nuit au Cap Vert, au mouillage de Palmeira sur l’île de Sal ; après plus de six jours de traversée où nous avons subi un vent soutenu et une mer forte ainsi que des températures anormalement fraîches (Veste de quart et salopette de rigueur).

Nous nous sommes réveillés au petit matin avec un vent chaud venant de l’Afrique et nous laissant apercevoir les paysages quelques peu désertiques de cette île ! Beaucoup de bateaux autour de nous, car peu de mouillages sur cette île et c’est ici que se font les formalités d’entrée et de sortie ; nous y sommes restés 4 nuits. Nous avons apprécié ce village typique et préservé du tourisme comparé au sud de l’île. Damien adorait prendre le bus qui nous menait « à la capitale » Espargos où se mêlaient touristes et locaux sur un air de musique cap verdienne ! La pauvreté est très présente ; les enfants se jettent sur nous pour surveiller notre annexe le temps de nos visites…moyennant 1e (soit 100 escudos), mais les habitants ne se plaignent pas et se contentent de ce qu’ils ont.  Espargos quant à elle compte quelques restaurants, petits supermarchés tenus par des chinois et quelques magasins de souvenirs.

Nous en profiterons pour visiter la seule « attraction » de l’île ; les marais salants de Lume inexploités à l’heure actuel mais qui, à l’époque contribuaient à la richesse de l’île où le sel était nommé « l’or blanc » ! L’attraction attire des centaines de touristes car l’on peut s’y baigner et on y flotte comme dans la mer morte !

Le Sud et particulièrement le village de santa Maria, contraste avec le reste de l’île.  Les complexes hôteliers avec les restaurants de plages et les locations de matériel de sports nautiques sont omniprésents. On y trouve également un spot de kite Surf très connu (Kite Beach).

Avant de quitter l’île de Sal nous avons passé une nuit au mouillage à Murdeira où l’on s’est senti comme sur « la lune » tellement l’endroit était désert et aride. Au soleil couchant, nous sommes partis en direction de l’île de Sao Nicolau.

Arrivés au petit matin, nous sommes émerveillés par la beauté de ce lieu. Une petite plage, de la végétation et le petit village de pécheur de Carriçal  qui compte 250 âmes ! Nous étions uniquement les 3 voiliers de la flottille de Toulon. A peine arrivés, et débarqués avec notre annexe sur la plage , nous avons assisté à la naissance de tortues ! L’hospitalité des habitants avec de belles rencontres, des fonds marins riches et un village en dehors des chemins empruntés par d’autres plaisanciers ont rendu pour nous ce mouillage extraordinaire et inoubliable !

Le mouillage à Tarrafal fut différent. De nombreux bateaux, moins de charme, mais propice aux randonnées ; nous avons grimpé au Monte Gordo.L’ascension fut difficile ; mais la végétation luxuriante au milieu de ce toute cette aridité ainsi que le chant des oiseaux étaient là pour nous encourager. En haut le spectacle bien que nuageux en valait la peine.

Un petit passage sur l’île de Santa Luzia, le temps de déjeuner et de se baigner puis direction l’île de Sao Vincente. Dernière ligne droite avant notre grande traversée vers les Antilles… Nous y resterons quelques jours afin de nous avitailler.

Au port de Mindelo règne une ambiance particulière où se croisent des voiliers venant de tous les horizons, avec beaucoup de français. Les gens s’affairent aux derniers préparatifs avant le départ, parlent de météos, échangent leurs expériences ; et des « bateau-stoper » font les pontons cherchant un embarquement pour aller vers les Antilles.

La ville, quant à elle comporte de nombreux « supermarchés » qui proposent même la livraison des courses en caddy jusqu’à ton bateau ! Mindelo est une ville très animée ; de jour comme de nuit. On y trouve un immense marché aux poissons et plusieurs marchés de fruits et légumes. Le soir on peut assister à des concerts de piano ou écouter de la musique cap verdienne dans les nombreux bars de jazz ; l’ambiance y est festive le weekend. L’île comporte également de magnifiques plages et le monte Verde offre par temps clair une vue imprenable sur l’île et la baie de Mindelo.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s