Des Canaries au Cap Vert

Nous sommes restés 14 jours aux Canaries et avons visité 3 îles :

La Palma : Arrivés au port de santa Cruz, la ville ne nous a pas particulièrement plu. Malgré le joli petit centre-ville historique, la ville vit au rythme des débarquements de touristes par paquebots. Nous avons préféré les randonnées dans le parc national de la Caldera de Taburiente, nous promener dans la forêt de Los Tilos, ainsi qu’une baignade dans une piscine naturelle au nord de l’île. Une seconde escale à l’Ouest de l’île, à Tazacorte nous a enchanté davantage bien qu’ayant un côté plus balnéaire avec ces restaurants et sa grande plage. Nous sommes allés dans la partie sud de l’île ; nous avons pu voir deux volcans dont un est entré en éruption en 1971. Sur ces champs de lave, seule la culture de la banane semble y être présente !

Ténérife : Nous avions prévu de nous rendre sur l’île plus sauvage de EL Hierro mais les conditions météos en ont décidé autrement. Nous sommes restés plusieurs jours dans le petit port bien abrité et calme de Los Gigantes, dans la partie sud-Ouest de l’île. Nous avons arpenté les sentiers de randonnées autour de la ville nous faisant dominer le port et alentours avec une vue sur la montagne du Teide. Nous ne croisions personne ou presque, étonnant malgré le flux important de touristes étrangers ! Le dernier jour, place à la détente ; ou plutôt au retour à « l’enfance » avec une journée au « SIAM PARK », le plus grand parc aquatique d’Europe ! Notre seul mouillage fut à Ténérife (très peu de mouillages aux Canaries), dans la baie de El Punta ou Tortuga. Mouillage assez prisé le jour avec ses fonds clairs et son eau turquoise ; des barques de pêche se trouvent sur bouées et nous en avons emprunté une pour la nuit. C’est ici que nous avons retrouvé « Embellie V » bateau copain du club nautique.

La Gomera : Notre escale de regroupement « flottille Medatlan 2 » s’est déroulée du 2 au 3 novembre. Nous étions 4 voiliers du club nautique à nous retrouver. Nous n’avons pas pris le temps de visiter entièrement l’île mais avons particulièrement apprécié une randonnée dans le parc national de la Garajonay ; la plus inattendue et la plus diversifiée parmi les 3 îles visitées et avec la présence d’une auberge implantée en plein cœur du chemin où nous avons pu déguster de très bons plats locaux (Candice a découvert la chèvre…) et pas cher !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s